PROJETS

  1. Préambule

Chaque village est un cas particulier qui associe un terroir, une histoire, une économie et dont les composantes (matériaux, volumes, formes, proportions, tonalités, couleurs, textures) forment un ensemble. Toute modification ou aménagement appelle prudence et réflexion afin de ne
pas rompre le charme, l'harmonie qui est parvenue jusqu'à nous, née du temps, des contraintes et des générations humaines. La commune de La Celle lance son contrat communal d'aménagement de bourg. Elle a déjà réalisé une étude d'accessibilité en mai dernier. Consciente de ses atouts et des lacunes de ses espaces publics, la commune souhaite mener une réflexion préalable lui permettant de faire les meilleurs choix par rapport à ses projets (mise en valeur de son centre bourg, projet
d'habitat...). La contractualisation avec le Conseil Général permet d'engager la commune dans un programme d'aménagement à court, moyen et long terme.

  1. Mise en valeur du bourg
  • Réaménager les abords de la mairie

Les abords de la mairie et de la salle polyvalente sont complexes, encombrés et peu fonctionnels. La mairie n'est actuellement pas accessible aux PMR à moins d'utiliser la rampe d'accès de la salle polyvalente et d'élargir une porte à l'intérieur. Les lieux de stationnement sont mal identifiés. L'espace public aux abords de la mairie n'est pas adapté à l'usage actuel. Dans une première version de cette deuxième phase, les deux solutions proposées préservaient et valorisaient la mare comme élément identitaire du bourg affi rmant ainsi sa valeur patrimoniale et le principe de préservation des zones humides. La réunion du conseil municipal du 14 décembre 2010 a soulevé les problèmes de sécurité que posait cette mare située à proximité de l'entrée de la salle polyvalente, il a été demandé d'élaborer une proposition d'aménagement où la mare serait supprimée.

  • Faire un espace de stationnement à l'emplacement de la mare.
Afin d'éviter des terrassement coûteux, il est proposé d'assécher la mare et de réaliser un espace de stationnement sur l'emprise de la mare asséchée. Le sol serait un mélange terre pierre enherbé. Un cheminement piéton autour de la mare permet de rejoindre en toute sécurité le chemin d'accès à la salle polyvalente. Le mur de soutènement austère et présentant un é-pic important serait largement diminué par un talus planté ne laissant apparent qu'une hauteur de 80 cm. L'eau alimentant la mare pourrait être récupéré sous forme de fontaine ou bassin.

Plan de la mare purgée et assainie servant d'espace de stationnement.

Visualisation de la mare en espace stationné

MELANGE TERRE/PIERRE
Le mélange terre végétale (40%) et grave 20/40 (60%) stabilise le sol tout en permettant la croissance de l'herbe. Le mélange de graminées utilisées doit être résistant au piétinement. Les avantages de cette technique sont nombreux : son aspect bocager lui permet de s'intgrer parfaitement dans un milieu rural
entretien limité (une coupe au printemps et une autre en été) permet un usage polyvalent du site (peut accueillir des manifestations)

Matériaux de revêtement possible pour l'espace stationné:
empierrement,
stabilisé renforcé
mélange terre/pierre

  • Délimiter la place du bicentenaire

La place du bicentennaire de 1789 . Il est proposé de délimiter cette place par un alignement de tilleuls faisant réponse à l'alignement situé en face le long du monument aux morts et incluant l'actuel tilleul isolé. Les tilleuls trouveront dans une large bande enherbée les conditions pour bien pousser et seront protégés des voitures.

Assurer la continuité piétonne entre les deux places. Vue actuelle.

  1. Les abords de la Mairie
  • Rappel des objectifs

La mairie souhaite une amélioration du fonctionnement existant sans toutefois changer le principe
d'organisation qui privilégie l'accès à la salle polyvalente du côté nord.
La mare étant ressentie comme insécurisante, la commune a souhaité chiffrer un aménagement où la
mare serait supprimée et remplacée par un espace de stationnement libre et une autre solution où la
mare serait renaturalisée et clôturée. Une autre solution pour le stationnement serait alors proposé.

  • Principes des aménagements

MISE EN VALEUR DU PETIT PATRIMOINE
Les éléments du petit patrimoine sont mis en valeur: le muret de la mairie est défait de son grillage, les abords de la bascule sont enherbés et plantés.
Le revêtement bois de la bascule ( 8,2 x3.4m) est rénové. Sa fonction est recyclée et servira désormais de place pour handicapé (habituellement 5 x 3,30m).


AMELIORATION DE L'ACCESSIBILITE
L'espace autour de la mairie est simplifié: suppression des grillages sur les murets, de la haie à l'arrière, ouverture large des murets aux endroits des passages.
L'accessibilité est également améliorée par un revêtement de sol de type stabilisé renforcé (type stabil HP) en remplacement de l'actuel sol gravillonné trop souple afi n de faciliter la marche et la mobilité réduite.
Une rampe d'accès à la mairie est créé le long de la façade. Elle devra être discrète et sera accompagnée d'une simple lisse à la hauteur réglementaire sans bareaudage vertical (voir photo en exemple).
Des toilettes publiques sont aménagées dans la petite remise côté sud. Un point phone est implanté
dans ce secteur.
Une traverse piétonne en pavés résine de couleur locale permet de relier la mairie à l'allée de l'église. et d'assurer ainsi une continuité piètonne.


FLEURISSEMENT
La haie à l'arrière du mur a tendance à cacher la mairie. L'aménagement lui substitue un fl eurissement au devant du mur. Un bel arbre comme un sorbier des oiseleurs agrémentera le parvis de la mairie de son ombrage léger, de ses fl eurs blanches au printemps et de ses fruits rouge-orangé en été.